Ice Swimming à Paris!

               Paris Ice Swimming:

FullSizeRender 2

Le concept de wild-swimming est maintenant bien entré dans la communauté de certains nageurs Parisiens : les compétitions dans le canal de l’Ourcq, le succès des évènements officieux partagés par le « Laboratoire des baignades urbaines et expérimentales », les promesses de rendre la Seine baignable pour les JO en 2024, les projets de bassins surveillés dans le lac Daumesnil et dans le bassin de la Villette… L’eau libre n’a jamais été autant un sujet d’actualité dans notre capitale et c’est tant mieux!

 

Paris Wild Swimming!

IMG_5248

Pour ma part, depuis septembre, voilà que je m’impose une baignade par semaine dans le canal de l’Ourcq, afin de renforcer mon immunité, et surtout pour tenter de progresser un peu dans cette discipline encore peu connue en France: l’ice swimming.

 

Toute l’année, une baignade par semaine!

IMG_9538

 

Après avoir fait mes premières brasses l’année dernière dans les eaux froides Anglaises et espagnoles, me voilà poursuivre cette aventure, piqué par ce virus des bains gelés!

Cependant, deux soucis majeurs pour s’entraîner à Paris:

-trouver de l‘eau froide (idéalement entre 0 et 10C) où se baigner,

-trouver des amis assez crétins pour venir s’y tremper et y assurer la sécurité!

 

L’équipe parfaite:

IMG_6898

Pour trouver de l’eau (trés) froide, nous avons eu beaucoup de chance cet hiver, les températures sont descendues bas, et l’eau a gelé sur le canal de l’Ourcq! L’année dernière, je n’ai pas vu la température de l’eau descendre en dessous de 10C, cette année, elle est restée plus de 2 mois en dessous de 5C.

 

Eau trés froide cette année dans le canal:

GP7A1440

Pour trouver des partenaires de jeu, j’ai lancé innocemment un appel sur les réseaux sociaux, et voilà qu’une vingtaine de personnes voulant tenter l’expérience y répondent. La communauté est formée, à chaque fois que l’un d’entre nous a un créneau pour se baigner, il lance un mail et trouve un binôme pour l’accompagner.

 

Le binôme indispensable:

IMG_2502

Il y a autant de profils différents que de nageurs, et c’est ça qui est très chouette: peu pratiquaient déjà cette activité, il y a de bons nageurs, d’autres bien moins rapides, mais personne n’est réellement spécialiste de cette discipline, la France n’ayant pas cette culture « d’ice-swimming ».

Ici nous ne sommes pas dans la compétition, tenir 10 secondes lors de sa première immersion ou 10 minutes pour les plus aguerris dans une eau avoisinant 0 degré reste un exploit et une satisfaction pour chacun, pas de concours de vitesse, juste le plaisir de partir à l’aventure en bas de chez soi, sortir de sa zone de confort, kiffer la montée d’adrénaline fournie par cet exercice et se retrouver, ensuite, grelottant autour d’un thé chaud sur les quais de Pantin!

Première baignade douloureuse?…

IMG_2664

Première baignade joyeuse!

GP7A1508

Cette discipline se fédère petit à petit, attire de plus en plus d’adeptes de Paris à Palavas les Flots (gros vivier d’ice-swimmers, grâce au club Aqualove mené par Jacques Tuset). Il ne serait pas impossible de voir la premiere compétition officielle arriver en France l’année prochaine, et imaginer une équipe de France se former pour participer aux prochains championnats du monde qui se tiendront à Tallin en Estonie en mars 2018!

IMG_2430

Cette discipline est à la portée de tous, sous réserve de n’avoir aucun problème cardiaque ni circulatoire, il suffit de s’acclimater progressivement à la baisse de la température de l’eau avec les saisons. N’oubliez surtout pas de ne jamais nager seul, les dangers liés à la baignade et ceux liés à l‘hypothermie doivent être pris en compte par tous ceux qui voudraient s’y lancer.

Nage entre les icebergs!

GP7A1537

Dernière chose n’oubliez pas que la baignade dans Paris et ses canaux est toujours officiellement interdite.

GP7A1367

Photos et texte: Alex Voyer

  8 comments for “Ice Swimming à Paris!

  1. JACQUEMIN
    7 mars 2017 at 11 h 02 min

    Très sympa cet article Alex !! Le début d’une sacrée belle aventure qui je pense ira très loin !! 😉

  2. AVENTURIER Michèle
    8 mars 2017 at 7 h 05 min

    Merci pour ce témoignage vivant et bien illustré….On le partage un peu……du fond de notre fauteuil rembourré, dans un salon à 21 degrés !!!!!!! Bravo et prudence toujours………Un rhume est si vite arrivé !!!!!!!!

    • Frete
      8 mars 2017 at 20 h 12 min

      Ca représente très bien l’état d’esprit de notre groupe basé sur des valeurs humaines simples, puis le plaisir, la bienveillance, la confiance la sécurité, l’apprentissage sur soit même et on s’amuse bien. On rencontre pleins de gens sympatoches. Merci d’avoir lancé l’initiative alex. Il fallait oser le faire.

  3. Jérô
    8 mars 2017 at 8 h 33 min

    Très intéressante cette possibilité de nager régulièrement à Paris. Merci pour le partage

  4. rigaud gilles
    8 mars 2017 at 13 h 36 min

    hé hé hé, c’est pas le froid le danger que savoir dans quoi on se baigne, encore qu’à cette tempêrature ce n’est pas vraiment un bouillon de culture, j’en suis avec vous dés que je passe à paname!!! gilles

  5. rano
    27 mars 2017 at 13 h 10 min

    excellent !! avec une combinaison et une eau à 13 degres, j’ai du mal a respirer et à mettre la tete dans l’eau. je ne sais pas si j’y arriverais !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *