Ice Swimming en Suède

Sweden Ice Swimming!

L’année dernière je découvrais la nage en eaux froides, le concept est simple, arriver à s’acclimater tout au long de l‘année pour arriver à nager dans des eaux froides…trés froides!

Cette année, nous avons beaucoup de chance à Paris, les températures ont beaucoup baissé tout le long de l‘hiver et je peux enfin m’entraîner dans de l’eau très froide (<5°C) en bas de chez moi dans le canal de l’Ourcq.

 

Mon ami Eddy la Glisse dans le canal cet hiver:

GP7A1537

 

Le gros événement se profile en Espagne à Puigcerda, auquel j’avais participé l’année dernière, mais impossible d’y aller cette année, quel regret! Je me mets donc à la recherche d’un beau rassemblement d’ice-swimmers ou je pourrais faire quelques longueurs dans un bassin gelé. Le monde de l’eau glacée n’est pas très grand et j‘entends parler, par une collègue suédoise (Loli Paz) de la course de nage la plus froide du monde qui se tient à Skelleftea au nord de la Suède.

Le nom de cette course: Dark and Cold l’eau sera assurément entre 0 et 1°C, les lignes d’eau sont creusées dans la rivière la plus froide de Suède et l’air est descendu jusqu’à  -32°C il y a quelques années lors de la course, quelle aubaine!

Capture d’écran 2017-02-15 à 12.08.27

J’arrive 2 jours en avance de l’événement dans la ville de Goteborg, rejoindre mon amie ice-swimmeuse locale, nous allons faire trempette dans un lac du coin, le cadre est magnifique, et il s’agit de ma première baignade sous la neige!

GP7A6753
IMG_2818

Nous voilà donc à Skelleftea, 21 nations représentées, 480 nageurs plutôt grands trapus, barbus au physique de Viking, et moi, là dedans, je suis une sorte d’outsider venant du sud de l’Europe, je joue le rôle de la crevette velue et bronzée…

Les températures sont telles que l’organisation limite la distance maximum à 200 mètres, au programme: 25m/50m/200m et relais 4X25m, je ferai tout sauf le 25m.

 

Les échelles de départ…

IMG_2890

C’est parti, je me lance pour le 50m, et là, c’est le drame, j’ai oublié mes lunettes de piscine à l’hôtel, j’emprunte donc une paire d’un compétiteur passant juste avant moi. Puis un courant de malade dans l’eau, il s’agit d’une rivière glacée dessus mais belle et bien vivante dessous, le technique est très simple, faire l’aller à fond pour remonter le courant (les lignes font 25m), et le retour passera tout seul, sur 50m ça fonctionne plutôt pas trop mal. Au fur et à mesure de la journée, le courant devient si puissant que les organisateurs réduisent le 200m à 100m, je vois les premières femmes passer, et certaines n‘arrivent pas à bout du second 25m à contre-courant, à bout de nerf, dans un eau à 0,4°, il y aura des abandons.

 

IMG_3286

 

Puis à mon tour, le problème c’est que je ne suis pas un sprinter, je remonte le premier 25m en donnant toute mon énergie (ça paraît ridicule sur 25m), je suis mort, dans l’eau gelée, je n‘arrive pas à récupérer et me ventiler sur le retour, puis enchaîner le second 25m à contre-courant est vraiment pénible, j‘ai du mal à respirer, je ne sais pas nager rapidement, je m‘essouffle, mais ça passe, et je me laisse porter sur la dernière longueur… Le 100m le plus long de ma vie en 1minute 45, pas le temps d’avoir froid, mais un gros coup de stress dans l’eau, les 200m auraient été vraiment compliqués à gérer pour ma part!

 

IMG_3063

Comme d’habitude une ambiance incroyable pendant ces rencontres, on y retrouve tous les profils de nageurs possibles, peu viennent pour battre un chrono, il s’agit d’essayer simplement de se surpasser quelques minutes dans un cadre apportant toute la sécurité à ce type de pratique.

 

IMG_2902
Sur les listes de départ, il y avait deux nageurs français le Dr Alexandre Fuzeau, ambassadeur de cette discipline en France et Sylvain Estadieu, un nageur incroyable, je remarque sur son bonnet un logo de la traversée de la manche, il m’explique avec la plus grande humilité qu’il l’a traversé plusieurs fois, dont une fois en papillon (oui, madame!!). Il se trouve que je ferai deux départs à ses côtés, et c’est là toute là la magie de ce type de rencontre: se retrouver tout près de tels athlètes et passer un vrai moment ludique ensemble!

 

IMG_3046

Un énorme merci à Loli Paz qui a été un guide exceptionnel, qui m’a fait découvrir la nage hivernale en Suède, et qui a remporté le 50 et le 200m femme!

Un gros coup de fatigue en rentrant, 3 jours aprés, ça va mieux, je ne pense qu’à une chose: trouver pour l’année prochaine une destination aussi incroyable pour y tremper mon slip de bain!

 

Récupération dans un bain chaud en compagnie de Sylvain Estadieu:

IMG_3307

IMG_3022

 

Texte: Alex Voyer

Photos: Alex Voyer/ Loli Paz

  3 comments for “Ice Swimming en Suède

  1. Aventurier Michel
    16 février 2017 at 9 h 39 min

    FORMIDABLE!
    Et toujours aussi bien raconté, c’est passionnant.
    Encore bravo Alex

  2. Borgna
    16 février 2017 at 10 h 02 min

    Plonger dans l’eau glacée est un sacré moment… mais participer à un concours de natation, quel chalenge, quel exploit!
    j’adore votre nage dans le lac
    Félicitations
    amitiés, lyb

  3. 16 février 2017 at 13 h 56 min

    Genial! J’adore la theiere qui fume pour rechauffer le coeur du nageur. Ca a l’air d’etre tres beau comme coin. On note.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *