La Corse à la nage

Marianne, mars 2016

 

carte corse simple Nebbio - copieEn aout 2012, avec 4 amis nous sommes partis 5 jours faire le désert des agriates à la nage, de l’île Rousse à Saint Florent. L’idée était de nager en transportant nos vivres et de dormir sur les plages…Transporter nos vivres? Mais comment? Pour Alex rien n’est impossible, tout est même très simple. En deux temps trois mouvements il a acheté des sacs étanches, des bouées de chasseur sous-marin et des sangles: de quoi transporter bikinis de nage, bikinis de bronzage, crèmes solaires et accessoirement de la nourriture.

 

 

 

DSC02168 - copie

On teste la bouée sur le canal de l’ourq!

Sur les 6, Il y avait 4 nageurs avec palmes (Francine, Manu, Alex et moi) et 2 kayakistes (Freddy et Sandrine) sans qui le périple serait devenu compliqué: ils restaient assez proches de nous en assurant la sécurité et ils portaient les bidons d’eau nécessaires pour les 5 jours puisque nous serions en plein désert.

           DSC02317 - copie

Ce périple a été surnommé « opération Shadoks »: nous avions aussi acheté un dessalinisateur de peur de manquer d’eau et on s’imaginait déjà pomper comme les Shadoks (au final nous avons eu assez d’eau! ouf!). Alex faisant les choses minutieusement, chacun a eu son tee-shirt Shadoks créé pour l’occasion.

DSC02372

Nous sommes donc partis de l’île Rousse assez chargés: sacs de couchage, matelas, salades en conserve, wraps, compotes, gâteaux, bonbons, eau et la plus petite trousse de toilette de toute mon existence:

DSC02365 - copieNous avons découvert pour l’occasion le savon qui mousse à l’eau de mer :-)

Nous avons nagé environ 13 km par jour, avec une pause le midi. Le soir nous profitions de couchers de soleil exceptionnels et de pique-nique à la bougie!

DSC02324 - copie           DSC02325 - copie

Nous avons finalement bien tenu le rythme, moi j’alternais monopalme/bipalmes ce qui me faisait travailler  les muscles différemment, et à part quelques ampoules et rougeurs sur le nez, les nuits réparatrices à la belle étoile reboostaient tout le monde!

DSC02452          DSC02342

Il est interdit de dormir sur les plages dans le désert des agriates, nous avons essayé d’être discrets malgré les deux Kayaks. Un grand sourire en bikini au garde-côte nous a évité une amende au petit matin sur la plage de Saleccia.

Parfois nous étions seuls sur des plages difficilement accessibles depuis les terres, parfois, même inaccessibles, les plages étaient blindées!

DSC02382

Quand nous arrivions sur les plages avec nos bouées et Kayaks, nous suscitions la curiosité et nous n’étions pas peu fiers d’annoncer que nous avions parcouru tout ce chemin depuis l’île rousse! Sur la plage de Saleccia, nous avions la possibilité de prendre une douche au camping et même d’aller au restaurant: aucune envie de revenir à la civilisation, nous avons fait comme si aucun de ces services luxueux n’existaient.

corse_2012 - copie 2

Voici précisément le trajet que nous avons effectué, nous aurions pu arriver à Saint Florent le quatrième jour mais nous voulions passer une dernière nuit  sur la plage et se faire bercer par les nombreux satellites défilant au dessus de nos têtes. C’est sur cette dernière plage que nous avons eu une visite impromptue:

DSC02469         DSC02479

Nous l’avons nommé Tartiflette car c’est une conserve de tartiflette qui semblait l’attirer dans les poubelles.

Une de mes angoisses avant de partir concernait la grosse commission…où, comment? Et bien j’ai découvert un plaisir inattendu: déféquer dans la nature! Accroupie dans le maquis (position idéale), seule au monde, au milieu du silence…bien mieux que nulle part ailleurs une fois qu’on a trouvé le coin idéal!

DCIM104GOPRO

L’arrivée à Saint Florent s’est fêtée autour de la bière culte: La Pietra!

DSC02503 - copie

Petits conseils à retenir si l’expérience vous tente aussi:

  • N’oubliez pas d’emmener compeed, anti-moustique, lampes/bougies pour la nuit, une carte détaillée pour prévoir les endroits où accoster, de la vaseline (aisselles et nuque si combi), un bonnet de bain rouge (pour être vu et pour éviter les noeuds et cheveux paillasses), un masque de rechange (toujours, partout, tout le temps), et une quantité d’eau suffisante.
  • Soyez bien visible avec un fanion en plus de la bouée, surtout en été où le trafic maritime est important.
  • Testez l’étanchéité de vos sacs par mer un peu agitée.
  • Tenez compte du courant dans votre parcours.

N’hésitez à poser vos questions dans les commentaires si vous souhaitez d’autres conseils :-)

DCIM104GOPROAlex est maintenant chaud bouillant pour un tour de Corse complet à la nage, cela nous prendrait un mois et j’avoue que j’aimerais profiter de mes vacances sans me sentir obligée de nager 15 km tous les jours…Donc ce n’est pas trop au programme!

DSC02492

Une belle pensée aquatique pour Manu qui nous a quitté bien trop vite. Ce périple en Corse était un vrai défi pour lui et un pas en plus pour vaincre la maladie.

Photos: Sandrine Augugliaro/Marianne Aventurier

Carte: Freddy Kreiss

  3 comments for “La Corse à la nage

  1. Bousquet
    29 mars 2016 at 23 h 23 min

    Bonjour à tous !
    Super idée ! Un jour j’aimerai faire de même, il me reste plus qu’à trouver des amis nageurs et kayakistes.
    Quelle préparation sportive (ou autre) faites-vous avant ce périple ?
    Bonne nage,
    Charlotte

    • Mar et Alex
      8 avril 2016 at 8 h 56 min

      Bonjour Charlotte,

      Je ne peux que t’encourager vivement à faire ce genre de trip super sympa et pas si compliqué à réaliser.
      Concernant la préparation, pour les kayaks, si vous ‘bavez pas vraiment d’objectif, je pense qu’aucune préparation n’est vraiment nécessaire, sauf une bonne condition physique, il y a pas mal de blogs à ce sujet.
      Concernant la nage, je vous conseille d’avoir quand même un certain entrainement, pas besoin de nager vite, mais juste être capable d’enquiller au moins une à deux heures d’affilées, deux fois par jour en mer sans d’arrêter.

      Bonnes balades, alors!

      Alex

  2. Sandrine augugliaro
    20 mai 2017 at 13 h 53 min

    Quel sublime souvenir impérissable!!! Que je suis fière d’avoir eu le privilège de faire partie de ce périple!!
    Je vous aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *