Surfers Polaires

Depuis que je m’intéresse à la photographie aquatique, j ‘ai toujours été fasciné par les clichés de surf, d’une part par l’idée de se jeter dans des creux de plusieurs mètres avec un appareil photo, et d’autre part par le renouvellement de la créativité des clichés!

Avec mon attirance pour les eaux froides, je me mets en tête de trouver un moyen d’aller à la rencontre de surfers qui habitent dans des régions (très) froides pour tenter de leur tirer le portrait.

Lors de la cérémonie de Redbull Illume 2016, je croise Sophie Zander qui a été sélectionnée pour une magnifique photo d’ambiance d’un groupe de surfers Norvégiens, je rentre donc en contact avec elle, voir comment je pourrais croiser ses amis surfers!

Photographer: Sophie Zander Red Bull Illume 2016 Category: Lifestyle Athletes: Carl Werner Roper, Oyvind Starheim Nilsen and Simon Brian Hansen Location: Lofoten Islands, Norway

Photographer: Sophie Zander Red Bull Illume 2016 Category: Lifestyle Athletes: Carl Werner Roper, Oyvind Starheim Nilsen and Simon Brian Hansen Location: Lofoten Islands, Norway

Elle me met en relation avec Love Berggren, installé à Stavenger en Norvège qui nous propose de passer quelques jours dans sa maison. Et voilà comment début février je me retrouve en compagnie de Sophie, sur place, prêt à photographier ces surfers installés le plus au nord de la planète!

Comme d’habitude, avant d’arriver, j‘ai plein d’images en tête, les tempêtes de neige, les montagnes glacées en arrière plan, les aurores boréales….

Le tableau est simple, ici l‘eau est à 5 degrés, la température extérieure souvent négative, les sorties durent entre 2 et 4 heures, une à deux sorties par jour, peu de lumière mais une ambiance incroyable: dès que le ciel se couvre tout semble monochrome, juste quelques rayons de soleil qui transpercent les nuages nous rappellent qu’il existe davantage que quelques nuances de gris.

 

02

Les journées étant courtes, nous sortons donc soit dès le lever du soleil ou jusqu’à la tombée de la nuit. J’ai bien fait d’investir dans une nouvelle combinaison, y’a pas à chier les surfers sont bien plus doués que les plongeurs pour créer des belles et bonnes combinaisons, (même si les prix vont en conséquence), j’arrivais à tenir 4 heures presque immobile dans une eau à 5 degrés avec une combinaison humide de 5mm, le point faible reste toujours les doigts et les pieds, si quelqu’un a une super astuce pour les garder au chaud, je suis preneur!

 

01

Heureusement pas de grosse vague durant mon séjour, en tant que photographe, je reste toujours plus ou moins au niveau ou les vagues cassent, donc souvent obligé de passer en dessous en faisant des canards, même si l‘exercice est rafraichissant la première demie-heure, après une heure, on redoute chaque vague qui  s’apparente à un grosse claque à 5 degrés qui viendra gentillement remplir ta capuche!

Sophie Zander 2017-02-05-4

Une expérience inoubliable pour ces photos qui ne vous donneront sans doute pas d’idée très précise de ce qu’on endure en restant longtemps à attendre la vague dans l’eau froide, mais qui m‘ont permis de passer un peu de temps avec Love et Sophie.

Finalement pas d’aurore boréale, pas de tempête de neige, ni de falaises glacés, mais un décor presque banal regroupant des passionnés de l’océan, qui m’ont très chaleureusement accueilli dans leur univers gelé.

Cette belle excursion me conforte encore une fois dans l’idée que les endroits peu fréquentés sont vraiment privilégiés.

 

Voilà une selection de superbes photos prises par Sophie:

Et une petite galerie souvenir de mon passage à Stavanger:

 

Texte: Alex Voyer

Photos: Sophie Zander / Alex Voyer

 

 

 

 

  1 comment for “Surfers Polaires

  1. gilles
    27 février 2017 at 2 h 26 min

    austère et rétro, super!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *